Deux parrains soutiennent BIOBANQUES

 

  Thierry Lhermitte, comédien, scénariste, producteur

"Les chercheurs ont besoin de nos dons d'échantillons pour trouver de nouvelles thérapies"

Fondateur de la troupe du Splendid, il commence sa carrière avec ses compères, Josiane Balasko, Gérard Jugnot ou encore Christian Clavier. De tous les shows, de toutes les soirées, Lhermitte écume les cafés-théâtres parisiens avant de rejoindre les salles obscures. Avec des films cultes qui alimenteront des générations de plaisanteries, tels que Les Bronzés ou Le Père noël est une ordure, l’acteur se taille une belle place sous les projecteurs du cinéma français.

Mais l’acteur prolifique porte également un autre costume, bien loin de l’esprit de dérision qu’on lui connaît, en s’engageant activement dans la recherche médicale. Thierry Lhermitte est ainsi depuis plus de dix ans le parrain de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM).

Aujourd’hui, quand Lhermitte n’est pas Doc Martin pour la nouvelle série de TF1, on peut le trouver dans les laboratoires de France, rencontrant chercheurs et grandes figures de la recherche médicale actuelle. En 2014, il passa de nombreuses heures à Rennes, aux laboratoires de  l'institut de recherche en santé, environnement et travail (Irset), ou encore à Lille dans les locaux de l’Inserm.

Le petit-fils du célèbre neurologue et psychiatre Jean Lhermitte s’affiche de plus en plus proche du monde de la santé. Devenu chroniqueur pour le Magazine de la santé sur France 5, il répète inlassablement, sans flancher et avec la même conviction qu’il y a dix ans : « la recherche a besoin de vous ».

C’est donc dans cet esprit, porté par le projet BIOBANQUES proche de ses convictions, que Thierry Lhermitte a choisi de soutenir l’infrastructure.

 

Bernard Werber, écrivain

"Il faut aider les médecins à mieux nous soigner"

Qualifié de visionnaire, ou encore de « Jules Verne moderne », Bernard Werber entretient une relation passionnée avec le monde scientifique. De sa première histoire, écrite à 7 ans, décrivant les aventures d’une puce au sein du corps humain, à son roman Les Fourmis qui le révéla au grand public, Werber trace des sillons dans de nombreux domaines : de la science-fiction à la philosophie, de la mort aux origines de l’humanité.

Dans son Encyclopédie du Savoir relatif et absolu, il nous fait partager ses découvertes et son approche – toujours ludique – de la science et des connaissances sur les grands mystères de notre monde.

Autrefois journaliste scientifique au Nouvel Observateur, devenu le romancier à succès que l’on connaît, l’auteur des Thanatonautes garde toujours un œil attentif aux nouvelles découvertes scientifiques.

Son destin personnel, une maladie auto-immune apparue dès l’enfance et contre laquelle il lutte depuis, le rend particulièrement sensible à l’importance des biobanques dans la recherche médicale. Il a lui-même testé plusieurs traitements contre sa maladie, et milite aujourd’hui pour l’implication des patients dans la recherche médicale.

Dans ce contexte, l’écrivain, enthousiasmé par le projet BIOBANQUES, a accepté d’être leparrain de l’Infrastructure, pleine de promesses pour le futur de la recherche scientifique.

  • 1

Contact

BIOBANQUES, INSERM US013

Hôpital de la Salpétrière

47, bd de l'Hôpital - 75651 Paris Cedex 13

 - Plan d'accès - Access map -

Suivez-nous